Posts Tagged ‘WWII’

Maid of Malham

10 novembre 2017

Tableau de Charles Pears, The yacht Maid of Malham by moonlight

Maid of Malham a été dessinée en 1936 par John Illingworth (1903-1980), architecte naval et régatier de haute mer mythique, à l’origine d’une révolution dans la conception des voiliers, ayant donné les monocoques modernes (notamment les voiles d’avant plus grandes, les génois, et des carènes plus fines permettant de mieux remonter au vent). Malcolm Robson raconte sa fin, en novembre 1969. On ne peut qu’être impressionné par la différence entre les conditions de sécurité aujourd’hui et alors, avec les balises de détresse, les téléphones satellites et bien d’autres dispositifs, qui ont complètement transformé les chances de survie.

(more…)

Naval Aviation Museum

10 mai 2014

pensacola (41)

Le plus spectaculaire au Musée de l’aéronavale à Pensacola, ce ne sont pas les nombreux avions du XXe siècle qui sont rassemblés ici, mais les dessins. Si on aime l’hyperréalisme bien sûr, le style bande dessinée, des dessins d’artistes peu connus qui relatent les combats passés ou encore des événements tragiques, comme ce crash sur l’Antarctique en 1946, avec trois morts dont les noms apparaissent sur les débris. 68 ans après, ils sont toujours là-basdead

(more…)

Cedant arma togae

17 novembre 2013

Les Américains sont très forts pour les mémoriaux, le Lincoln Memorial ou le Jefferson Memorial par exemple sont les plus connus. Mais le plus réussi à mon sens, et le plus émouvant, est celui de FDR, aussi à Washington, qui évoque la grande dépression et les quatre mandats du président. Ici à Norfolk, haut-lieu de la Navy, on a un mémorial dédié à MacArthur, le chef militaire de la guerre du Pacifique, puis proconsul et reconstructeur du Japon (le « Shogun aux yeux bleus » pour les Japonais), et commandant des Forces alliées pendant la guerre de Corée, limogé par Truman en 1951.

(more…)

Cuirassés, destroyers, croiseurs, corvettes, frégates…

16 novembre 2013

On s’y perd dans tous ces types de navires de guerre. Avant, pour y voir clair, on prenait une encyclopédie ou un dictionnaire, et sur la page avec de jolis dessins, on essayait de comprendre les différences. Aujourd’hui, on va sur Internet, et en quelques secondes Wikipédia ou un autre site vous donnent les réponses.

(more…)

À Miami Beach

20 janvier 2013

Ancienneté de la présence juive en Europe

En plein milieu de Miami Beach, lieu évoquant surtout la douceur de vivre, un mémorial de l’holocauste, baigné de soleil, bien loin de l’épouvante qu’il rappelle. (more…)

Le Norton

14 décembre 2012


Ruby Green singing, par James Chapin (1887-1975), Ruby is not merely singing, she is praying … It is this ability of Chapin, perhaps, to portray the genuinely spiritual that has kept this portrait a favorite of all who have seen it.

Grand musée à West Palm Beach. Précisons que West Palm Beach et Palm Beach forment la même agglomération, Palm Beach est entre la mer et le waterway, West Palm Beach comme son nom l’indique au bord du waterway, côté ouest. La première est plus ‘seclusive’, l’épitome du chic et du luxe, le domaine des megariches, West Palm Beach est plus vaste, plus conforme à une ville américaine moyenne, mais pas mal quand même selon n’importe quel critère. ‘City Place‘ par exemple, une innovation architecturale urbaine, lieu de sortie et de plaisirs divers, est très impressionnant.  Le Norton Museum of Art est à proximité. Selim le décrit très bien ici.

(more…)

Barge de la Tamise

8 mai 2012

 

John Pendray est un peintre officiel de la Marine ; d’origine anglaise, il s’est fait naturaliser français et vit à Marseille. Ses peintures sont remarquables, trois exemples ici, une barge de la Tamise au large, à deux allures différentes, et une goélette par temps calme. La barge, Northdown, est actuellement au port-musée à flot de Douarnenez.
Le musée sur Wiki, et le bateau.
Exposition place des Vosges à Paris en mars-avril, permanente à Marseille. Vidéo.

(more…)

Virgin Gorda

4 février 2012

Un nom superbe, Virgin Gorda, mélange d’espagnol et d’anglais, pour la deuxième grande île des BVI. C’est Colomb qui l’a ainsi nommée (Virgen Gorda, la grosse vierge, nom déformé ensuite en virgin). Les Espagnols se sont assez vite désintéressés de ces îles (ils avaient trop de possessions !), qui du coup sont devenues des repaires de boucaniers au XVIIe, la grande époque des pirates des Caraïbes. A la fin du siècle, les marines de guerre des grandes puissances, la Royale et la Navy notamment, ont commencé à nettoyer les Antilles, les pirates ont été pourchassés, emprisonnés, pendus, fusillés, déportés. C’est pendant cette période que les Îles Vierges sont devenus anglaises (et danoises pour les futures USVI). Les survivants des Frères de la côte sont alors allés se réfugier dans des endroits plus sauvages, notamment l’océan Indien. Ils ont traversé des océans et au XVIIIe siècle, on les a retrouvés autour de Madagascar, comme dans le cas de Libertalia, dans la grande baie de Diego Suarez, bien placée pour attaquer les navires sur la route des Indes. Le même processus s’est réalisé ensuite au XIXe avec la colonisation de l’Afrique et les pirates ont été une fois de plus éliminés. Jusqu’à ce qu’ils resurgissent aujourd’hui, autour de la Somalie, avec à nouveau les flottes de guerre prêtes à intervenir.

(more…)