Tableaux de Ré


La vue sur l’entrée du Fier depuis la maison, par Raymond Enard*

Quelques toiles trouvées dans le coin, à droite et à gauche, surtout dans la maison de René et Francine Sadoc, la maison dominant La Patache, merci à eux, et à leurs enfants et petits-enfants.
Souvenirs, souvenirs, nostalgie, saudade..

Dans un restaurant d’Ars, pêcheurs à pied :

Le phare :

* L’île de Ré de Raymond Enard (1902-1982).
Peintre paysagiste, ancien élève des Beaux Arts ainsi que de l’école nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Raymond Enard découvre très jeune l’ile de Ré à la faveur d’une affectation de son père à la gendarmerie de Saint Martin de Ré. Professeur de dessin au début des années 30, il est également le conservateur du Musée municipal de la ville de Laon. Mobilisé durant la guerre de 1939, il devient peintre itinérant lors sa libération. Il va sillonner la France (Centre, Savoie, Côte d’Azur…) et se rendre régulièrement sur l’île de Ré avant de se fixer définitivement sur Ars au début des années 50. Quelques expositions à Ars, Saint-Martin et la Flotte-en-Ré, vont faire de Raymond Enard, l’un des artistes des plus emblématiques de l’île de Ré. Il va conserver succès et popularité auprès des insulaires jusqu’à la fin de sa vie.
Ses œuvres sont exposées aux musées de Saint-Martin et d’Ars-en-Ré.


Le vert clos, Gaston Balande, 1950

Au musée Ernest Cognacq à St Martin :

Étiquettes : , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :