Silver day

silver_day_bellows

George Bellows, Silver Day, 1912

Jour de neige sur l’East River, à New York, tableau de George Bellows au MFA de St Petersburg. Le peintre est mort en 1925, à 43 ans, d’une péritonite. Tableau saisissant qui clôt cette série sur le MFA, avec des œuvres d’autres peintres américains.

childe_hassam

Home, sweet home, Childe Hassam, 1916

Par contraste, celui-là aurait pu s’appeler Green Day, mais Childe Hassam représente ici la maison de John Howard Payne, un cottage du XVIIIe, où le poème Home, sweet home fut composé.

Mid pleasures and palaces though we may roam,
Be it ever so humble, there’s no place like home;
A charm from the skies seems to hallow us there,
Which seek thro’ the world, is ne’er met elsewhere.
Home! Home! Sweet, sweet home!
There’s no place like home
There’s no place like home!

leon_kroll_city_window_series_stilllife_with_fruits1920

Leon Kroll, City Window, 1920

Leon Kroll, l’influence de Cézanne.

penedubois

Guy Pène du Bois, Café Madrid, Mr and Mrs Chester Dale, 1926

Guy Pène du Bois, peintre américain d’origine française, représente ici le banquier Chester Dale et sa femme Maud, mécènes et collectionneurs, bienfaiteurs de la National Gallery à Washington.

paul_robeson

Paul Robeson, par Randall Davey, 1920

Randall Davey peint Paul Robeson, athlète, militant, chanteur.

breton_soldier

Chouan, par Thomas Hovenden, 1880

Thomas Hovenden est un peintre irlandais, émigré aux Etats-Unis, à la suite de la grande famine de 1847 où ses parents sont morts. Il séjourne ensuite en France à Pont-Aven, avec toute une smala de peintres américains, dans les années 1860. C’est là qu’il peint ce chouan breton, inspectant nonchalamment son fusil, de même que son tableau le plus connu, sur les guerres de Vendée également (In hoc signo vinces). Hovenden est aussi célèbre en Amérique pour son Breaking Home Ties, thème repris un siècle après par Norman Rockwell.

cirque

James Henry Beard, The Circus Announcement, 1866

L’annonce du cirque, par James Henry Beard, auteur d’un tableau célèbre au XIXe aux Etats-Unis (The Illustrious Guest) sur une campagne présidentielle, Clay vs Polk, représentant le sénateur Clay se reposant dans une taverne.

barrels_of_money

Victor Dubreuil, Tonneaux de billets, 1898

« Un pauvre bougre, qui traînait autour de Times Square à New York, et qui s’était spécialisé dans la peinture de l’argent, parce qu’il n’en avait jamais eu. » « A poor devil who drifted aroung the Times square area in New York and specialized in painting pictures of money because he never had any. » Victor Dubreuil est un peintre d’origine française, comme son nom l’indique, vivant à l’époque du Gilded Age et des milliardaires, les barons pillards, obscur et misérable, mais dont les toiles se vendent aujourd’hui des centaines de milliers de dollars mfa_st_pete (76)

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :