Legion of Honor (4)

  

Georges de La Tour, 1618, couple âgé
« They may be stock characters from popular theater, the domineering wife and the henpecked* husband » (notice du musée)

Pour l’époque classique puis baroque, XVIIe et XVIIIe siècles, la peinture française est bien représentée à San Francisco.

Comme dans la célèbre formule de Churchill en 1939 : « I cannot forecast to you the action of Russia. It is a riddle, wrapped in a mystery, inside an enigma; but perhaps there is a key. That key is Russian national interest », le tableau suivant (Le jeune chanteur) est aussi une énigme, enveloppée dans un mystère, à l’intérieur d’une charade.

On est à la manière de Georges de La Tour, mais ce n’est pas de lui. Est-ce un peintre de l’école caravagesque d’Utrecht, appelé The Candlelight Master par Benedict Nicolson, est-ce un tableau de Trophime Bigot, on ne sait pas.

Le musée des beaux arts de Bordeaux se trompe sur un point, Nicolson est britannique :

Dans les années 1960, l’historien d’art américain Benedict Nicolson a réuni un certain nombre de tableaux caravagesques, non signés, tous éclairés par une lanterne ou une bougie et offrant un caractère stylistique homogène. Il les attribua à un peintre qu’il appela « Le Maître à la chandelle », avant de penser (en 1964) à Trophime Bigot (Arles, 1579-Avignon, 1650). Mais cette attribution ne satisfait plus les experts, car ils ne connaissent de Bigot que trois œuvres signées et datées, au style différent. L’attribution la plus probable serait celle d’un anonyme caravagesque, français ou nordique, du début du XVIIe siècle ayant séjourné à Rome.

Un très beau Fragonard au musée, une sorte de bataille de polochons, fait penser au célèbre Verrou, c’est Résistance inutile, 1770 :

Le thème avait inspiré le peintre de l’amour, puisqu’un autre Résistance inutile se trouve à Stockholm, au Nationalmuseum. L’amant découvert dans le placard (‘Ciel, mon mari !’) est pas mal non plus, il a l’air bien penaud.

Salvator Rosa représente en 1640 des voyageurs vers Rome, qui demandent leur chemin à des paysans locaux. On ne sait pas très bien qui est qui, ceux de gauche, ou ceux de droite, les voyageurs ou les paysans :

Les paysans de Le Nain (Louis, un des trois frères), pauvres comme pouvaient l’être les paysans au XVIIe siècle, ont une attitude digne malgré leur destitution, et ont l’air surpris par un visiteur soudain. On pense au passage fameux de La Bruyère dans Les Caractères, quoique ceux-là ont l’air en meilleure condition, c’est une critique de l’historien François Bluche.

L’on voit certains animaux farouches, des mâles et des femelles répandus par la campagne, noirs, livides et tout brûlés du soleil, attachés à la terre qu’ils fouillent et qu’ils remuent avec une opiniâtreté invincible ; ils ont comme une voix articulée, et quand ils se lèvent sur leurs pieds, ils montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes ; ils se retirent la nuit dans des tanières où ils vivent de pain noir, d’eau et de racine : ils épargnent aux autres hommes la peine de semer, de labourer et de recueillir pour vivre, et méritent ainsi de ne pas manquer de ce pain qu’ils ont semé.

Watteau au contraire, dans sa série des Fêtes galantes, nous emmène dans un monde plus serein et éthéré, une espèce d’Arcadie, un domaine de rêve, fait de musique, de fine conversation, de théâtre et de cour, avec les personnages de la comédie italienne, comme Pierrot en blanc, et Mezzetin ou Arlequin à gauche, et leurs magnifiques compagnes.

* Henpecked : browbeaten, bullied or intimidated by one’s wife, girlfriend, etc.
« A henpecked husband who never dared to contradict his wife. »
Littéralement : picoré par la poule.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :