Archive for the ‘Voyages’ Category

La Corogne

19 mai 2019

Le port et le fort Santo Antón, 1896, par Juan Martinez Abades

Il fallait bien y arriver un jour, à cette Mecque de la voile, sur le chemin de toutes les voies venant du nord, Anglais, Allemands, Hollandais, Belges, Scandinaves, etc., allant vers le Portugal, puis les Canaries ou la Méditerranée. Ou ceux qui remontent, se préparant à la grande traversée, celle du golfe de Gascogne, plus dure que la traversée de l’Atlantique selon certains, même si elle ne dure que deux jours.

(more…)

Voileux et randonneurs

9 mai 2019

se rencontrent à Muxia, km 0 du Chemin de Compostelle, et premier abri pour les marins avant ou après le cap Finisterre.

(more…)

Les Celtes

9 mai 2019

Ils ont habité toute l’Europe entre 1200 et le Ier siècle avant notre ère, où ils sont peu à peu repoussés aux marges par les Latins et les Germains. Les noms de Gaule, Pays de Galles, Galice, Gaulois, Gallois, Galiciens, ont la même origine et désignation, des Celtes, le monde celtique.

(more…)

Dans la ria de Muros

9 mai 2019

Dans la ria de Muros, il y a deux marinas qui se font face, à Portosin et Muros, plus d’autres ports à l’entrée et au fond, mais ces deux-là sont les plus fréquentées par les plaisanciers, surtout celle de Muros, mieux protégée dans sa baie bien fermée, et célébrée depuis Lisbonne par tous les bateaux de passage. La ville est charmante, l’accueil sympathique, les bateaux y restent longtemps, tout le monde se connaît, l’ambiance est chaleureuse. La météo n’attendant pas, le séjour a été court, une nuit. A Portosin, le village est plutôt laid, si la plage est belle, mais la marina a reçu le titre de ‘Real’, marina royale, les installations sont luxueuses. Et à Portosin, on se trouve à vingt minutes en bus d’un site inoubliable, le Castro celte de Baroña.

(more…)

O Grove

9 mai 2019

Encore un nom curieux, O Grove, il s’agit d’une presqu’île à l’entrée de la ria de Arousa, et le petit port et marina de San Vicente de O Grove (ou San Vicente do Grove, ou encore San Vicente del Mar) est un endroit absolument délicieux, la meilleure escale so far depuis Lisbonne. Une passerelle longe la côte, juste au départ de la marina, avec des plages de sable fin et des rochers sur plusieurs km, la ria en face et les îles au loin. De toute beauté, un charme extraordinaire. Plus le soleil…

(more…)

Sanxenxo

9 mai 2019

On ne sait pas trop comment le prononcer en arrivant, le nom de cette station balnéaire, dans la ria de Pontevedra, la deuxième après celle de Vigo, dotée d’une magnifique marina, où se trouvent des bateaux de millionnaires. Elle a accueilli la Volvo Ocean Race en 2006. Mais en fait, c’est très facile, le x se dit sh ou ch en galicien, et donc « Sanshencho ». En espagnol d’ailleurs, c’est Sangenjo. A côté une autre marina, plus petite, celle de Portonovo, on peut s’y rendre à pied on suivant la plage.

(more…)

Illas Atlánticas

8 mai 2019

de Galice. Elles comprennent les îles Cíes, Ons, Sálvora et Cortegada. C’est un parc national, on passe devant en longeant les rias, elles abritent de la grande houle. Il faut un permis (obtenu facilement sur internet, et gratuit), pour y mouiller ou débarquer. Plage la plus belle du monde, encore ?
Et dans les rias (des golfes ou baies profonds et découpés), on navigue comme sur un lac, un vrai bonheur, après l’océan.

(more…)

Les Corte-Real, avant Colomb

1 mai 2019

Dessin portugais de 1501 représentant Terre Neuve, fourni par un chercheur du XIXe siècle, Henry Harrisse. Quand on voit le découpage des côtes, ça correspond assez bien à la réalité.
Source : Newfoundland and Labrador Heritage.

Le Portugal a joué un rôle assez semblable à celui des Phéniciens dans l’Antiquité.

Oliveira Martins, Histoire du Portugal, 1879

(more…)

Momentous

21 avril 2019

La Pinta dans le port de Baiona

Ce n’est pas rien d’entrer par la mer à Baiona, en Galice, car c’est là qu’est arrivée il y a plus de 500 ans la première caravelle venue des Antilles, la Pinta de l’escadre de Christophe Colomb, commandée par Martín Pinzón, le premier mars 1493, trois jours avant Colomb sur la Niña, à Lisbonne. La Santa Maria a été perdue sur la côte nord d’Hispanolia (Haïti aujourd’hui) lors de ce premier voyage.
Baiona est ainsi la première ville d’Europe à avoir appris la grande nouvelle : il y a des terres de l’autre côté de l’océan, un Nouveau Monde (qu’on prend encore pour l’Asie à l’époque, on ne se doute pas qu’il y a encore la moitié du globe à traverser pour l’atteindre, tout l’océan Pacifique, plus un nouveau continent, celui qui recevra son nom quelques années plus tard, l’Amérique). C’est un tournant dans l’histoire de l’humanité, un moment historique, un événement capital, a momentous* event.

(more…)

Last stop in Portugal

20 avril 2019

A Viana do Castelo. Après c’est le fleuve Minho, qui sépare le pays de l’Espagne, ou de la Galice plutôt, mais dont l’entrée est hasardeuse du fait des hauts fonds, des bancs de sable et des courants. Après Viana, il faut filer sur la première ria (sorte de petit fjord, mais non glaciaire, ou aber en breton, nom qu’on retrouve au Pays de Galles et aussi en Ecosse – Aberdeen).

(more…)

Forts portugais

7 avril 2019

Les Portugais ont construit des forts partout, au Maroc, en Afrique noire (sur toutes les côtes du continent), en Asie, en Amérique, et bien sûr chez eux, ici à Vila do Conde, au nord de Porto. Un de ceux qui nous avait marqués était sur une plage, dans une île perdue près de Paranagua au Brésil, Ilha do Mel, dans un cadre somptueux :

(more…)

Porto et Gaia

23 mars 2019

Sur les deux rives du Douro s’étale l’agglomération, Porto sur la rive droite (ou nord), Gaia, ou Vila Nova de Gaia, sur la rive gauche, les monuments et le cœur de la cité sont bien sûr à Porto mais Gaia est la ville du Porto.

(more…)

Du Tage au Douro

21 mars 2019

Du samedi 9 mars au samedi 16 mars, du Tage au Douro, de Parque das Nações à la marina de Porto à Afurada, avec arrêts touristiques à Peniche, Berlengas, Nazaré, Figueira da Foz, et dans les terres, Obidos, Alcobaça et Batalha.

(more…)

La bataille

18 mars 2019

C’est la grande bataille qui a décidé de l’indépendance du Portugal, en 1385, la bataille d’Aljubarrota, contre les Castillans, bataille remportée par le connétable Nuno Alvares, avec des forces moins importantes. Le maître d’Aviz devient roi, sous le nom de João I, et installe sa dynastie jusqu’en 1580 et la domination espagnole des Habsbourg sur le Portugal. La victoire a été célébrée par la construction de l’immense monastère de Batalha, en style gothique flamboyant manuélin, aussi riche et raffiné que celui d’Alcobaça, deux siècles auparavant, au début du gothique, est sobre. Construit entre 1386 et 1517, c’est une oeuvre essentiellement du XVe siècle, le Quattrocento, en pleine Renaissance, plus d’un siècle donc, et sept rois du Portugal se sont succédé pendant ce temps…

(more…)

La splendeur d’Alcobaça

17 mars 2019

C’est un monastère cistercien de la fin du XIIe siècle, construit dans une vallée fertile, au confluent de deux rivières, la Baça et l’Alcoa, d’où le nom de ce qui est aussi maintenant une ville, Alcobaça. Ce qui frappe est la taille de la construction, la hauteur des voûtes, la technique et la virtuosité extraordinaires atteintes par les architectes du Moyen Âge. La sobriété aussi, car l’essentiel du monastère précède le gothique manuélin ou flamboyant, à la différence de l’autre grand monastère proche, Batalha.

(more…)