Posts Tagged ‘Philippe II’

La Corogne

19 mai 2019

Le port et le fort Santo Antón, 1896, par Juan Martinez Abades

Il fallait bien y arriver un jour, à cette Mecque de la voile, sur le chemin de toutes les voies venant du nord, Anglais, Allemands, Hollandais, Belges, Scandinaves, etc., allant vers le Portugal, puis les Canaries ou la Méditerranée. Ou ceux qui remontent, se préparant à la grande traversée, celle du golfe de Gascogne, plus dure que la traversée de l’Atlantique selon certains, même si elle ne dure que deux jours.

(more…)

La bataille

18 mars 2019

C’est la grande bataille qui a décidé de l’indépendance du Portugal, en 1385, la bataille d’Aljubarrota, contre les Castillans, bataille remportée par le connétable Nuno Alvares, avec des forces moins importantes. Le maître d’Aviz devient roi, sous le nom de João I, et installe sa dynastie jusqu’en 1580 et la domination espagnole des Habsbourg sur le Portugal. La victoire a été célébrée par la construction de l’immense monastère de Batalha, en style gothique flamboyant manuélin, aussi riche et raffiné que celui d’Alcobaça, deux siècles auparavant, au début du gothique, est sobre. Construit entre 1386 et 1517, c’est une oeuvre essentiellement du XVe siècle, le Quattrocento, en pleine Renaissance, plus d’un siècle donc, et sept rois du Portugal se sont succédé pendant ce temps…

(more…)

Bragança

18 août 2018

Sur un mur de la ville

Aux confins nord-est du Portugal, dans le Trás-os-Montes (par delà les montagnes), mais à 700 m d’altitude, la ville et la cité fortifiée de Bragança. Un peu comme à Santiago do Cacém, mais avec cette différence que l’enceinte des remparts du XIIIe siècle est toujours habitée, avec des ruelles charmantes, une place, une église, des restaurants. C’est comme son nom l’indique le fief de la maison de Bragance et des ducs et princes successifs qui régnèrent sur le Portugal trois siècles, après 1640 et la fin de l’annexion espagnole des Philippe (II, III et IV), et aussi près d’un siècle sur le Brésil avec les empereurs Dom Pedro I et Dom Pedro II

(more…)

Visite à Troie

3 juin 2018

Non, ce n’est pas celle de Patrocle et Achille, Priam et Hector, dont on ne sait pas trop d’ailleurs où elle est, quelque part en Anatolie sur la mer Égée, mais Troia au Portugal, en Alentejo, en face de Setúbal. Au départ de Lisbonne, une balade de cinq jours vers l’estuaire du rio Sado, fameux pour ses grands dauphins (Bottlenose dolphins, ou Tursiops, qu’on n’a pas vus d’ailleurs).

(more…)

Mais devagar! Diriam que fugimos…

18 décembre 2017

Allégorie : América, 1824, Joaquim Rodrigues Braga

Ou encore :  Mais devagar! Vão pensar que estamos a fugir!
« Moins vite ! On va dire (ils vont croire) que nous fuyons… »

C’est le mot historique de la reine Maria, s’adressant à son cocher, lors du trajet vers le port, pour s’embarquer vers l’Amérique. Elle est la première femme qui a régné sur le Portugal (1877-1807). La mort de son fils et héritier, à 27 ans, en 1788, de la variole, lui fait peu à peu perdre la raison. La reine meurt à Rio en 1816, durant l’exil de la famille royale.

(more…)

Le couvent de liège

9 septembre 2017

Frei Honorio de Santa Maria

Deep in yon cave Honorius long did dwell
In hope to merit heaven, by making earth a hell.
Byron

Dans la montagne de Sintra, un site extraordinaire, le monastère des Capucins, ou Couvent de Santa Cruz, taillé dans le roc, dominant la vallée, enfoui sous la verdure. Occupé par les moines franciscains de 1560 à 1834, laissé à l’abandon ensuite, il a été restauré et ouvert au public seulement en 2001. Douze cellules minuscules, une cour, une fontaine, une chapelle, des allées, des portes et fenêtres en liège pour isoler, on crapahute en baissant la tête* dans les couloirs minuscules, puis dans les sentiers environnants, sous les arbres, avec des échappées superbes vers l’océan.

Philippe II d’Espagne, 1556-1598 (et Philippe I du Portugal, 1581-1598), disait du lieu : « Há dois lugares que muito estimo, o Escorial por tão rico e o Convento de Santa Cruz por tão pobre ». Il y a deux endroits que j’aime particulièrement, l’Escurial, parce qu’il est si riche, et le Couvent de Santa Cruz, parce qu’il est si pauvre.

(more…)

La Renaissance au Ringling

16 avril 2014

ringlingmuseum (1)

Énorme musée constitué des collections de John et Mabel Ringling, dans le parc même du palace du roi du cirque. Une richesse qui appartient à la ville de Sarasota maintenant et disponible à tous, les fortunes extravagantes et le mécénat ont du bon !

ringlingmuseum (103) ringlingmuseum (107) ringlingM (5) lombardi_1525

(more…)

La Floride française

2 juin 2013

 

On la doit à Jean Ribault, et aux protestants du XVIe siècle, lancés par l’amiral Gaspard de Coligny (le numéro II), avant qu’il ne soit tué, ou plutôt achevé, à la Saint Barthélémy. Elle n’aura duré que trois ans, de 1562 à 1565, les colons et Ribault ayant été massacrés par les Espagnols (« Pas en tant que Français, mais en tant qu’hérétiques« ). Dominique de Gourgues les vengera deux ans après, en massacrant à son tour les soldats espagnols responsables (ou d’autres), « pas comme Espagnols, mais comme meurtriers« …
La Floride française n’aura pas eu plus de succès que la France antarctique, à Rio, exactement à la même époque, lancée par le même Coligny et par les mêmes huguenots. Décidément, les protestants français, en France et hors de France…

(more…)

Séville

11 octobre 2011


Aníbal González regardant son oeuvre, la Place d’Espagne. Plus sur Aníbal.

Passage à Séville après l’Algarve, sur le chemin du retour à Gibraltar. La ville est impressionnante, on ressent là toute la richesse et toute la grandeur de l’Espagne à son apogée, au XVIe siècle, le siècle d’or du pays, quand Charles Quint et Philippe II régnaient sur un empire planétaire, sur lequel le soleil ne se couchait jamais. La ville conserve aujourd’hui toute sa magnificence, encore rehaussée par l’exposition mondiale de 1992. Images de Séville en septembre, toujours envahie de touristes.

(more…)