Posts Tagged ‘François Ier’

Flamands en Espagne

28 mai 2019

Pieter Neefs le vieux, Cathédrale, cerca 1610

L’empire* de Charles Quint contenait les Pays Bas, celui de Philippe II aussi, malgré le début de la révolte batave, aussi les musées espagnols, comme le Prado, sont remplis d’œuvres flamandes. C’est également le cas ici, au musée des beaux arts de La Corogne, comme dans cette scène de jeu d’argent et de cartes, de Theodoor Romboots (c. 1627) :

(more…)

La Renaissance au Ringling

16 avril 2014

ringlingmuseum (1)

Énorme musée constitué des collections de John et Mabel Ringling, dans le parc même du palace du roi du cirque. Une richesse qui appartient à la ville de Sarasota maintenant et disponible à tous, les fortunes extravagantes et le mécénat ont du bon !

ringlingmuseum (103) ringlingmuseum (107) ringlingM (5) lombardi_1525

(more…)

Le dernier Abencérage

22 septembre 2011

Chateaubriand commence sa nouvelle ainsi, reprenant l’histoire bien connue :

(more…)

Colmars

9 mars 2011

Colmars est un village des Alpes de Haute Provence, dont le nom vient d’un lieu dit La Colline de Mars, à l’époque romaine. À la différence de la ville alsacienne plus connue, Colmar, qui elle viendrait de Columbarium, le pigeonnier. C’est un bourg fortifié, un petit Carcassonne ou Rothenburg, où passe le Verdon avant son canyon On le découvre par hasard, en allant au ski à Allos, au dessus de Nice. Une merveille.

(more…)

Claude Farrère et Atatürk

4 janvier 2011

Jean-Paul Roux, dans son Petite Planète sur la Turquie, fait appel à la littérature, pour évoquer les liens avec la France :

Le goût du XVIIe pour les turqueries offre de nombreuses ressources. Scudéry et sa soeur font paraître un roman à succès, Ibrahim ou l’illustre Bassa ; Rotrou fait parler turc un des ses personnages ; Lulli offre à la cour un Récit turquesque ; Racine prétend étudier dans Bajazet les intrigues du sérail ; Molière invente son « grand Mamamouchi ». On se garde néanmoins de rappeler que François Ier souleva un immense scandale (lors de son alliance avec Soliman le magnifique) ; que Scudéry révéla une Turquie de fantaisie ; que Bajazet ne fut qu’un prétexte; Le Bourgeois gentilhomme une moquerie. Et puis il y eut Lamartine, Loti, Claude Farrère ! Avec ces grands turcophiles, on se sent plus tranquille.

Curieuse coïncidence, Claude Farrère ! Pour quelqu’un qui habite avenue Claude Farrère… En outre, il s’agit d’un marin, auteur de nombreux romans et d’une histoire de la marine française.  Marin et Académicien, battant Paul Claudel sur le fil en 1935. Claude Farrère s’est rendu souvent en Turquie, on le voit ici à Izmit, avec Mustapha Kemal, en 1922, en pleine guerre d’indépendance. Il a une rue à Istanbul, Klodfarer caddesi, à côté de celle de Pierre Loti (Piyer Loti) près de Sainte Sophie. Alain Quella-Villéger, dans la seule biographie sur Farrère*, décrit cette rencontre (p. 237-240):

(more…)

Rhodes au XVIe siècle

21 novembre 2009

Soliman jouissait d’une pleine puissance :
L’Egypte ramenée à son obéissance,
Rhodes, des Ottomans ce redoutable écueil,
De tous ses défenseurs devenus le cercueil.
Racine, Bajazet, 1672

Ça n’a pas tellement changé depuis cinq siècles, les tours sont toujours là, les murailles aussi.

(more…)